Retour aux articles Retour aux articles

Formation professionnelle

A LA DÉCOUVERTE DU DIGITAL LEARNING

Publié le 08-03-2021

#formation #digital learning

A LA DÉCOUVERTE DU DIGITAL LEARNING

Le Digital Learning est complètement entré dans les habitudes !

Les derniers mois ont bien montré que la distance n’était pas un frein à l’implication des apprenants dans leurs parcours de formation, et l’intensification des dispositifs de formation en ligne depuis la rentrée l’ont confirmé.

Nul doute que dans un contexte économique incertain les entreprises et les salariés essayent respectivement de sécuriser leur avenir, conjointement ou pas.

Côté employeurs, le récent  renforcement de certains dispositifs de prise en charge comme du FNE (Fond National pour l’Emploi) permettront aux DRH de proposer aux collaborateurs  de développer leurs compétences.

Les salariés eux peuvent compter sur leur CPF (Compte Personnel de Formation) pour maintenir leur employabilité.

A LA DÉCOUVERTE DU DIGITAL LEARNING

la motivation des stagiaires au coeur du phénomène digital

Dans les formations à distance, c’est la motivation qui va déterminer leur niveau d’implication. L’investissement se traduit d’abord au niveau du temps qu’ils consacrent à se former, mais la différence se fait surtout au niveau la capacité de chacun à financer personnellement une formation efficace. En effet, le titulaire d’un magot CPF doit gérer la somme dont il/elle dispose en choisissant par exemple de « mettre le paquet » sur une formation cohérente ou bien de s’offrir, pour moins cher, un parcours plus courts.

Mais le recours au CPF n’est pas encore totalement entré dans les mentalités, et comme les Français font partie des plus gros épargnants du monde (avec les Chinois), nous pouvons légitimement penser que cette cagnotte CPF restera au chaud au moins pendant un an le temps qu’elle « fasse des petits » (chaque année 500€ tombent automatiquement sur les comptes).

Pourquoi me former ?

Les principales motivations pour se former sont de « rester dans le game » c’est-à-dire ne pas être largué à son poste, et ensuite de maintenir ses chances d’évolution de carrière (ou de reconversion…).

La tendance à aller vers les parcours de formation en  « blended-learning » (= incluant une partie en e-learning en plus du présentiel) est d’autant plus marquée que le stagiaire moyen ne se reconnaît plus dans les anciens formats, moins en phase avec nos organisations modernes. Quand on a goûté à la souplesse d’accès d’une plateforme e-learning il est difficile de réintégrer les contraintes logistiques d’une formation dite classique.

Les bénéfices directs obtenus grâce aux fonctionnalités techniques d’un parcours en ligne sont bien réels. En supprimant le temps de déplacement et en étant accessibles 24/7 les parcours à distance apporte une fraicheur dans un secteur souvent trop académiques et donnent de meilleurs fruits. Sans surprise la progression, mesurable, est toujours au rendez-vous.

Quelques chiffres sur les utilisateurs de Digital Learning

•  73% sont en activité. C’est un collaborateur qui a pris en main son destin professionnel

 •  9/10 se forment sur un sujet qu’ils connaissent déjà et veulent se perfectionner. Par exemple la formation en langues, typiquement pour actualiser son anglais dans un environnement toujours plus anglophone

 •  8/10 considèrent que ce format leur a permis d’acquérir des compétences immédiatement utilisables dans leur travail

 •  2/3 suivent leur formation le week-end

Faire le test ?
c'est vraiment free

Vous recevez vos codes d’accès au test d’anglais par email.
Le test est gratuit et ne vous engage pas à vous inscrire à une formation.

Je consulte mon solde DIF

we're waiting for you

Pour connaître votre solde d’heures de DIF disponible, deux solutions :

• Demandez à votre service RH.

• Consultez votre bulletin de salaire de janvier
le solde d’heures de formation disponible figure une fois par an sur le bulletin de salaire. Notez le solde indiqué sur votre bulletin de salaire de janvier et reportez-le manuellement sur votre compte personnel de formation dès janvier 2015.

Toutefois, un décret d’octobre 2014 prévoit l’obligation pour les employeurs d’informer chaque salarié par écrit avant le 1er janvier 2015 du nombre totale d’heures acquises dans le cadre du DIF et non utilisées au 31 décembre 2014.

Que deviennent
les heures de DIF ?

Lorsqu’un salarié fera une demande de formation dans le cadre du nouveau CPF, ses heures de DIF restantes seront mobilisées en premier lieu. Cependant, les heures nouvellement acquises dans le cadre du CPF pourront venir compléter le solde d’heures de DIF dans la limite d’un plafond de 150 heures. Ce solde d’heures disponibles via le CPF pourra lui-même être abondé sous conditions par un organisme financeur ou l’entreprise elle-même.

HELLO ! En poursuivant votre navigation sur ce site,
vous acceptez que nous utilisions
des cookies pour mesurer l'audience de notre site.